Le Grand-Pic

10/04/2015 10:53

Le plus grand représentant de la famille des Pics en Amérique du Nord est un resident permanent chez nous au Québec.  En effet, le Grand Pic passe l’hiver ici et sillone nos forets clairsemées de grands arbres, lui offrant un espace considérable de vol pour ses grandes ailes.

Très facilement reconnaissable à sa grande huppe rouge très colorée, le Grand Pic est un oiseau majestueux et fascinant à observer.  Lorsque, à ce temps-ci de l’année, il vole d’arbres en arbres, creusant d’énormes trous dans les grands troncs pour chercher sa nourriture ou encore pour trouver l’endroit idéal pour y faire son nid, on peut souvent l’entendre pousser son grand cri en crescendo, envahissant le sous-bois pendant  cinq à dix secondes, très souvent suivi de son fort tambourinement sur le tronc avec son bec puissant.

Téléchargez le fichier suivant pour entendre son cri

Grand pic.mp3 (107,4 kB)

Comme tous les Pics, le crâne de celui-ci est bâti pour l’empêcher de s’infliger une série de commotions cérébrales à la suite de ses travaux « d’ébénisterie »  dans nos forêts.  C’est aussi bien pour lui car les chocs sont puissants.  Il vous est d’ailleurs facile de reconnaître les vestiges de travaux d’un Grand Pic à la quantité impressionnante de copeaux de bois accumulés au pied d’un arbre.

Le dimorphisme sexuel chez le Grand Pic est subtil.  Il faut regarder les « Moustaches », c’est-à-dire les taches horizontales partant de chaque côté du bec de l’oiseau.  Si elles sont rouges, vous êtes en présence d’un mâle.  Les moustaches noires vous mettent en présence d’une femelle.

Suivez le lien suivant qui vous amènera à mes photos du Grand Pic

http://ailes-arbres-et-montagnes.webnode.fr/products/grand-pic/