Le Grand Harle

06/02/2014 20:36
Cette semaine, nous faisons une incursion du côté des oiseaux aquatiques en visitant le Grand Harle. Notre sujet est un migrateur "paresseux" en occupant l'hiver les plans d'eau les plus au nord possible.  Même au plus fort de l'hiver, le Grand Harle demeurera là où il y a de l'eau libre où il peut nager et surtout plonger pour trouver sa nourriture.  Ce formidable plongeur se nourrit sous l'eau  de petits poissons, de crustacés et de mollusques.  On peut donc le voir toute l'année durant aux abords de nos rivières et lac gelés. En été, il monte au nord jusqu'à la lattitude de la Baie d'Hudson pour nicher aux abords des lacs forestiers du Nord Québécois.  Comme tout les Canards plongeurs, ses pattes sont situés loin à l'arrière de son corps, ce qui le rend maladroit pour la marche sur terre.  Il fait donc son nid au bord de l'eau.  Le mâle est facilement reconnaissable avec son long bec rouge-orangé et effilé, son dos noir et son ventre au plumage blanc.  La femelle, pour sa part, arbore un plumage gris bleu, un collier blanc, avec une huppe rousse et échevelée qui lui donne un air plutôt comique.  Une caractéristique singulière chez le Grand Harle est son habitude de voler en groupe et à basse altitude. De plus, fait cocasse, il suit les méandres des rivières comme si il s'agissait de routes. Il n'a donc pas très compris la signification de l'expression "À vol d'Oiseau".  Suivez le lien suivant pour voir les photos du Grand Harle!

http://ailes-arbres-et-montagnes.webnode.fr/products/grand-harle/