Le Pic Flamboyant

11/04/2014 11:18
Trés coloré notre Oiseau de la semaine, en la personne du Pic Flamboyant.  Présent sur une grande partie du territoire Québécois, il devient plus présent à l’arrivée du printemps bien qu’il soit très possible de le croiser durant toute l’année.  Il fait partie donc des migrateurs frileux qui ont tendance à filer vers nos voisins du Sud à l’arrivée du froid pour gagner un peu de chaleur.
Coloré oui, mais aussi bruyant car il est facilement reconnaissable à son cris d’appel qu’il pousse surtout le matin.  Une série de wiip wiip wip… fort et moyennement aigue qui dure typiquement de 5 à 7 secondes.  Le vacarme qu’il fait aussi en tambourinant les troncs d’arbres est aussi digne d’un batteur de groupe rock alors qu’il peut être entendu de loin.
Téléchargez le fichier suivant pour entendre son cri
Pic Flamboyant.mp3 (99,8 kB)
Ce qui fait également la particularité du Pic Flamboyant est son alimentation qui diffère un peu de ces cousins de la même famille.  Certes, les Pics se nourrissent d’insectes cachés dans l’écorce des arbres mais notre Flamboyant lui, est aussi un expert du débusquage des nids de fourmis lorsque l’été est arrivé.  Il n’est donc pas rare d’apercevoir notre Wezo par terre, dans l’herbe, occupé à dévaliser les fourmilières en dégustant son mets préféré.
Physiquement, le Pic Flamboyant est reconnaissable à son plumage beige foncé tacheté de noir, sa poitrine tachetée également, sa tache rouge sur la tête, son collier noir et ses moustaches noires, présente, elle, seulement chez le mâle, ce qui permet de le distinguer de sa partenaire. Les plumes sous sa queue sont jaunâtres.
 
Suivez le lien suivant qui vous amènera à mes photos du Pic Flamboyant:

http://ailes-arbres-et-montagnes.webnode.fr/products/pic-flamboyant/