Le Sizerin Flammé

16/03/2014 13:43
Le Sizerin Flammé est un oiseau d’hiver que l’on doit à tout le moins qualifié d’imprévisible…
Pourquoi? Car il y a des hivers où il envahi nos mangeoires en grand nombre pour être presque absent l’hiver suivant.  Les circonstances qui entourent la présence inégale de ce joli petit passereau dans le sud du Québec durant la saison hivernale sont assez obscures et mal comprises.  Dans le monde de l’ornithologie, on parle communément d’un « Hiver à Sizerin » lorsqu’il se manifeste.
Si on monte au nord du Québec, il établit son territoire de nidification à l’extrême limite boréale du Québec, du Labrador à la Baie d’Hudson, en passant par la baie d’Ungava. Il est également présent à l’année dans la Taïga où il niche également en moins grand nombre toutefois.
Chez le Sizerin Flammé, le mâle et la femelle sont très semblables, cette dernière arborant un plumage moins défini que son cavalier, comme chez la plupart de nos oiseaux du Québec.  Bec jaunâtre et court, la poitrine fortement rayée, les barres alaires bien définies et la jolie calotte rouge sur le front sont les caractéristiques principales qui permettent de reconnaître notre Sizerin Flammé.
Grégaire et peu farouche, il se promène souvent en groupe nombreux en compagnie de compagnons ailés tel le Chardonneret Jaune et le Tarin des Pins.
Suivez le lien suivant qui vous mènera à mes photos du Sizerin Flammé.

Sizerin Flammé